Home Curiosités Immobilières Le pavillon de verre en Andalousie (Espagne).

Le pavillon de verre en Andalousie (Espagne).

Select your language: es ro

Le pavillon de verre OFIS est un refuge d’observation du désert de Gorafe, en Andalousie, en Espagne.

Le désert de Gorafe est situé au centre de la Dépression de Guadix-Baza, qui est un bassin sédimentaire intérieur, entouré des montagnes et relativement élevé par rapport au niveau de la mer.

L’une des principales caractéristiques du paysage de cette région sont les formes d’érosion qui ont construit des reliefs dans des «bad lands», également appelées «mauvaises terres» en raison de l’aridité et de la dureté qu’elles présentent.

Le studio slovène OFIS Arhitekti a créé un refuge isolé dans le désert andalou, avec des murs en verre où on peut admirer le vaste paysage et le ciel nocturne spectaculaire.

OFIS Arhitekti a développé Glass Pavilion en collaboration avec le fabricant spécialisé Guardian Glass, qui a invité les architectes à concevoir une structure permettant de tester leurs produits à l’extrême.

Le site choisi pour le bâtiment est reconnu comme un excellent endroit pour observer les étoiles, en raison de son élévation et du manque de pollution lumineuse.

Mais c’est aussi l’un des environnements les plus difficiles en Europe. Les températures dans le désert de Gorafe, dans la province de Grenade, peuvent dépasser les 40 degrés Celsius.

Guardian Glass souhaitait que le pavillon démontre la capacité technique de son verre Guardian SunGuard hautement isolé, doté d’un revêtement presque invisible qui filtre le rayonnement solaire, afin de garantir un environnement confortable dans les bâtiments dotés de grandes surfaces vitrées.

Le pavillon de 20 mètres carrés utilise des panneaux de vitrage verticaux comme murs structurels, de sorte que l’intérieur soit entièrement recouvert de verre non protégé.

« Si nous avions utilisé le verre de mauvaise qualité, l’espace surchaufferait, ce qui voudrait dire que quelqu’un qui vit ici pourrait mourir », a déclaré l’architecte Spela Videcnik, qui a fondé OFIS Arhitekti avec Rok Oman en 1998.

« Avec ce verre de haute qualité, un ombrage extérieur n’est pas nécessaire pour protéger l’intérieur du fort soleil », a-t-il ajouté. « Si on peut construire un bâtiment capable de résister à ces conditions, on peut construire un bâtiment n’importe où. »

Photographie José Navarrete

Oman et Videcnik se spécialisent dans l’architecture des environnements extrêmes. Ses projets précédents ont inclus des petits chalets de montagne, dont un est situé dans Skuta (Slovénie), tandis que d’autres maisons se trouvent sur le bord d’une montagne à la frontière italo-slovène.

Les murs en verre structurels du Pavillon de Verre sont suffisamment robustes pour résister aux vents violents du désert et enveloppent un plan composé de trois bras irradiant depuis un noyau central, offrant ainsi une vue imprenable sur le désert environnant.

Photographie José Navarrete

Le volume vitré est entrecoupé du toit qui se prolonge au-delà des murs pour former une plateforme extérieure ombragée.

Le toit est construit avec des poutres en bois et recouvert de panneaux réfléchissants qui reflètent le paysage environnant et réduisent davantage l’impact visuel du pavillon sur son environnement.

Les rideaux suspendus aux bords du toit entourent pratiquement la structure et servent à augmenter la quantité d’ombre.

L’intérieur du pavillon est organisé en trois espaces différents: le premier contient un salon compact, un autre abrite la chambre à coucher et le troisième un jacuzzi.

Un noyau central contient des services comprenant des toilettes, un espace de rangement pour la chambre et une cuisine à côté du salon.

Les lames de plancher en bois s’étendent des espaces intérieurs à l’extérieur, afin d’améliorer la connexion avec l’extérieur.

Glass Pavilion a été développé pour être utilisé comme location de vacances et sera disponible pour réserver via différentes plateformes.

Informations sur le projet.

Architecture: OFIS Arhitekti. 
Équipe de projet: Rok Oman, Spela Videcnik, Andrej Gregoric, Janez Martincic, José Navarrete Jiménez, Lucas Blasco Sendón, Jakub Chaloupek, Agnieszka Sukienniczak. 
Structure: AKT II. 
Ingénierie climatique: Transsolar. 
Entrepreneur général: Permiz Ingénierie Électrique: Energovat. 
Entrepreneur local: SHN Constructora.

Photographies: Gonzalo Botet (sauf indication d’un autre auteur).

Comments are closed.

Check Also

L’hôtel fantasmagorique à Metz (France).

Select your language: Philippe Starck conçoit un hôtel « fantasmagorique » avec une maison…