Home Coaching Immobilier Des exemples de l’analyse MOFF dans l’immobilier.

Des exemples de l’analyse MOFF dans l’immobilier.

Select your language: es en

Dans l’article précédent, on a expliqué les caractéristiques de base de l’analyse MOFF (SWOT) appliquée au secteur immobilier, et les façons dont l’agence immobilière peut bénéficier de ce modèle d’analyse d’entreprise et organisationnelle.

À partir de ce modèle, je vais présenter quelques exemples de son applicabilité pratique à l’agence immobilière de manière orientative et générique.

Rappelons le schéma d’approche de l’analyse MOFF appliquée au secteur immobilier et notamment à l’agence immobilière:

– Analyse interne de l’agence immobilière.
  • Points forts (points forts ou positifs).

  • Faiblesses (points faibles ou négatifs).

– Analyse externe de l’agence immobilière.
  • Opportunités (facteurs potentiellement positifs).

  • Menaces (facteurs potentiellement négatifs).

Analyse interne de l’agence immobilière. 

Points forts de l’agence immobilière.

  • Exemple 1 appliqué aux points forts.

La plus grande force pour une agence immobilière est son équipe immobilière, et de l’individualité de chacun de ses membres découle le niveau de compétence collective de la même.

Une agence immobilière avec une équipe de professionnels de l’immobilier hautement compétents atteindra ses objectifs, tandis qu’un immobilier avec une équipe d’agents immobiliers non qualifiés rencontrera de grandes difficultés.

Les membres de l’équipe de l’immobilier productif sont ceux qui reflètent de bons niveaux d’asserivité, de proactivité et de résilience.

Dans le même temps, quand on fait référence à la qualification et à la compétence, cela s’applique également au leader de l’organisation immobilière et aux autres membres qui occupent des postes de responsabilité dans l’immobilier.

C’est très simple, aucune équipe immobilière ne peut être efficace ou productive si celle-ci n’est pas dirigée par un individu qualifié et compétent dans sa fonction.

D’un autre côté, le leader de l’immobilier et le manager de l’équipe immobilière doivent être des modèles de référence organisationnelle et, par conséquent, refléter des niveaux très élevés de résilience, d’assertivité et de proactivité.

  • Exemple 2 appliqué aux points forts.

La capacité d’adaptation au changement est l’une des plus grandes forces sur lesquelles une agence immobilière peut compter.

Il est vrai qu’en général, il existe un degré élevé de sensibilisation au besoin de rénovation dans le secteur de l’immobilier, bien que certains soient plus lents et ne comprennent toujours pas que c’est une question presque critique ou de la survie d’une entreprise.

L’agence immobilière qui ne considère pas la nécessité de s’adapter au changement comme quelque chose de très importante, risque même d’atteindre de très faibles niveaux de productivité, ce qui conduira inévitablement à l’échec de l’entreprise.

Les changements de l’environnement de l’entreprise, et pas seulement dans le secteur immobilier, au cours de la dernière décennie ont pris un rythme presque vertigineux.

L’environnement immobilier évolue constamment à différents niveaux: nouvelles réglementations légales et fiscales, changements de comportement des clients potentiels, des marchés immobiliers qui fonctionnent aujourd’hui demain peuvent s’effondrer, dévaluation des devises et, par conséquent, fermeture des marchés, circonstances politiques instables dans les pays de la région, et des variables sans fin qui peuvent provoquer des changements radicaux dans l’environnement du secteur immobilier.

Faiblesses de l’agence immobilière.

  • Exemple 1 appliqué aux faiblesses.

Le manque de formation dans le secteur de l’immobilier est probablement l’une de ses faiblesses les plus notoires, et pas exactement fait référence au manque de formation pédagogique mais plutôt aux déficiences notoires dans le développement des compétences individuelles.

Rappelons que les déficiences individuelles à l’intérieur de l’agence immobilière, ne seront pas qu’un élément qui affecte négativement l’équipe immobilière.

Lorsqu’on se réfère à la performance collective ou à la productivité de l’équipe immobilière on ne doit pas oublier que tout commence dans les individualités et que, d’une manière ou d’une autre, les individualités influent sur la performance collective.

Il est courant de trouver dans le secteur immobilier des entreprises qui cherchent à pallier ces déficiences de formation en recourant à l’auto-formation, bien que cela ne soit pas suffisant; car l’auto-formation individuelle peut remédier en partie à ces déficiences.

  • Exemple 2 appliqué aux faiblesses.

L’absence de la figure du leader de l’organisation immobilière représente une faiblesse de l’agence immobilière, ainsi que les compétences non délimitées à l’intérieur de l’organisation.

La figure du leader de l’organisation immobilière doit être centrée en fonction des besoins et des limites de l’agence immobilière en tant qu’organisation; en tenant compte en même temps l’importance de structurer une pyramide organisationnelle, qui détermine les compétences et les responsabilités à l’intérieur de l’entreprise.

La figure du leader de l’organisation immobilière ne doit pas nécessairement être axée sur le propriétaire ou les propriétaires de l’agence immobilière, bien que cette tendance soit particulièrement visible au niveau de la petite et moyenne agence immobilière en Espagne.

Ce qui précède peut s’expliquer par les limites économiques de l’agence immobilière ou les limites de formation de ses responsables.

En tout cas, il est contre-productif qu’à cause de tout type de limitation, la figure du leader de l’organisation dans l’immobilier ne tombe pas sur un individu qualifié et compétent.

Analyse externe de l’agence immobilière.

 

Opportunités pour l’agence immobilière.
  • Exemple 1 appliqué aux opportunités.

Les nouvelles technologies, si on sait comment les utiliser, peuvent être une excellente opportunité de développement pour l’agence immobilière à différents niveaux.

Au sein des nouvelles technologies dont l’agence immobilière peut être favorisée pour augmenter sa productivité, on trouve des programmes de gestion tels que des CRM immobiliers à de nouveaux systèmes de communication personnelle.

Un CRM immobilier peut représenter une excellente opportunité pour augmenter le niveau de productivité de l’agence immobilière, tout comme les nouveaux éléments technologiques personnels peuvent grandement favoriser la productivité individuelle de l’agent immobilier.

Même l’utilisation des logiciels de bureau professionnels permet d’augmenter la productivité des membres de l’agence immobilière, sans négliger le fait que tout élément devant être utilisé par un clavier nécessite d’un minimum de qualification en dactylographie.

Une agence immobilière peut avoir le meilleur CRM immobilier du marché, des ordinateurs ultramodernes et une excellente connexion à internet, si les agents immobiliers écrivent en regardant le clavier de leur ordinateur, il est préférable d’investir dans un cours de dactylographie.

La technologie peut être acquise par l’agence immobilière, bien que si les membres de l’organisation qui sont les utilisateurs finaux n’ont pas un degré minimum de qualification sur leur utilisation, le niveau de productivité est très probablement pas élevé.

Les nouvelles technologies sont un excellent outil pour les agents immobiliers, et pour atteindre un bon niveau de productivité c’est nécessaire la formation spécifique de l’utilisateur.

  • Exemple 2 appliqué aux opportunités.

Les nouvelles formes de communication via internet ouvrent des possibilités infinies à l’agence immobilière au niveau de l’entreprise; des réseaux sociaux aux nouveaux systèmes de communication via internet sont des opportunités de développement pour l’immobilier.

Au niveau de marketing, c’était très facile de développer une marque durable pour l’agence immobilière.

Par exemple, en mettant en œuvre une stratégie social média de marketing immobilier dans les réseaux sociaux, l’agence immobilière peut accéder à un nombre de clients potentiels qui est mesuré littéralement en millions.

Le potentiel qu’offre aujourd’hui internet pour le développement de la marque immobilière est vraiment inimaginable, et les limites que l’agence immobilière aura seront seulement celles qu’elle s’impose.

Si un immobilier en Espagne décide d’ ouvrir un nouveau marché pour les clients potentiels acheteurs, juste assez pour planifier une stratégie géolocalisée par internet et sortir pour rencontrer des clients potentiels, qui peuvent être des milliers de kilomètres de son zone de positionnement immobilier.

Internet a changé les règles du jeu, en déterminant la nécessité de mettre en œuvre de nouvelles stratégies et, en même temps, l’agence immobilière qui sait comment en tirer profit gagnera. Pour une agence immobilière aujourd’hui, sa page web, son blog immobilier et sa stratégie social média sont des ressources précieuses.

L’immobilier qui ne comprend pas le rôle décisif joué aujourd’hui par internet dans la vie des gens est hors du jeu.

Menaces à l’agence immobilière.
  • Exemple 1 appliqué aux menaces.

La non-réglementation du secteur immobilier en Espagne peut être considérée comme une menace, car en réalité le manque de réglementation d’un secteur menace d’une certaine manière le niveau de professionnalisme de celui-ci.

Dans le même temps, le manque de réglementation du secteur immobilier en Espagne devient une opportunité pour les autres, en particulier pour les personnes qui ne cherchent que le bénéfice à travers le profit spéculatif généré par l’opportunité.

On peut également trouver des situations spécifiques dans lesquelles une agence immobilière profite du manque de régulation du secteur, en intégrant dans son équipe des personnes non qualifiées et sans aucune connaissance du secteur immobilier.

Ce qui précède est non seulement le patrimoine du secteur immobilier en Espagne, parce qu’il y a de nombreux pays de l’Union Européenne qui ne disposent pas d’un cadre juridique et réglementaire pour l’exercice de la profession dans le secteur immobilier.

D’autre part, le manque de réglementation du secteur immobilier en Espagne, et bien sûr dans tout autre pays, apporte un autre facteur très négatif, la méfiance qui peut éventuellement survenir chez le client acheteur.

  • L’exemple 2 appliqué aux menaces.

Une menace fréquemment détectée dans l’immobilier est l’absence d’un critère standard par les portails immobiliers, notamment au niveau international.

Chaque portail immobilier a le droit de mettre en place un système de gestion particulier, qu’il considère plus efficace ou répond mieux à ses besoins d’entreprise. Le problème est précisément donné par l’absence d’une norme dans la gestion des portails immobiliers.

Pour l’agence immobilière avec projection internationale, l’absence d’une norme de gestion dans les portails immobiliers s’interprète comme une menace, parce que cela affecte négativement ses ressources organisationnelles.

Lorsque les processus de gestion sont différents, en faisant directement référence aux portails immobiliers, cela amène le responsable de la publicité des proprietés à faire face à une série de difficultés sur le plan pratique.

Lorsque les processus de gestion sont si différents et que chacun a ses caractéristiques particulières, il en résulte que le responsable de la publicité des propriétés dans les portails immobiliers doive investir son temps différemment; et cela nuit à la gestion du temps de cette personne.

Une norme a pour but final de simplifier les processus, et quand on parle de gérer un grand nombre des portails immobiliers avec des systèmes différents, cela peut représenter une sérieuse perte de ressources pour l’agence immobilière.

  • L’immobilier et l’analyse MOFF (SWOT).

    Select your language: L’analyse MOFF (acronyme pour: Menaces, Opportunités, Forces e…
Comments are closed.

Check Also

Les offres d’emploi de l’immobilier.

Select your language: L’intégration du personnel à l’immobilier peut être géré…