Home Coaching Immobilier L’immobilier et l’analyse MOFF (SWOT).

L’immobilier et l’analyse MOFF (SWOT).

Select your language: es en

L’analyse MOFF (acronyme pour: Menaces, Opportunités, Forces et Faiblesses), est un modèle très utile pour le développement au niveau commercial et organisationnel de l’agence immobilière.

La définition du modèle MOFF vient du SWOT, qui en anglais signifie Strengths, Weaknesses, Opportunities and Threats.

Comme une ressource méthodologique pour l’analyse situationnelle des organisations au niveau interne et externe, se pose au début de la décennie des années soixante-dix et a représenté une véritable révolution dans le domaine d’entreprise, notamment au niveau stratégique.

L’objectif principal de l’analyse MOFF pour l’agence immobilière est de définir les avantages d’entreprise et les stratégies génériques à mettre en place en fonction des besoins spécifiques de l’agence immobilière.

Une analyse qui doit être faite en fonction des caractéristiques de l’agence immobilière au niveau interne et, en même temps, en fonction des caractéristiques du marché où l’agence immobilière est positionnée.

Dans le Coaching Immobilier, l’analyse MOFF est constamment utilisé pour remédier aux lacunes de l’agence immobilière au niveau interne et externe, et est un excellent outil pour mener une étude méthodologique situationnelle de l’agence immobilière ou d’une équipe immobilière.

En tant que méthodologie d’analyse, le Modèle MOFF est très efficace pour définir clairement les faiblesses et les forces de l’agence immobilière, ainsi que pour détecter les menaces et les opportunités de celle-ci.

Les faiblesses et les forces de l’agence immobilière en tant qu’organisation sont considérées comme des facteurs ou des caractéristiques internes, tandis que les menaces ou les opportunités représentent des facteurs externes au niveau de l’entreprise.

Avec le passage des années, l’analyse MOFF a subi quelques modifications au niveau conceptuel, dérivées des besoins propres au niveau de l’entreprise; néanmoins, les démarches au moment de réaliser cette analyse dans le domaine de l’agence immobilière sont toujours maintenues.

Par exemple, l’analyse externe n’a pas seulement été modifié pour s’adapter aux besoins de l’entreprise au fil du temps, a également été critiquée car au moment de l’émergence de la méthodologie d’analyse, celle-ci était basée sur le très critiqué Modèle de Porter (aussi connu comme le modèle des cinq forces).

Bien que le Modèle de Porter ait ses bases bien argumentées, il présente certaines lacunes liées aux besoins des organisations actuelles, et ceci est particulièrement souligné si ce modèle est utilisé pour l’analyse de l’immobilier à grande échelle.

Dans le domaine de coaching immobilier certains professionnels partent toujours du modèle Porter à établir des lignes directrices de l’analyse externe du Modèle MOFF (SWOT) appliqué à l’agence immobilière et à mon opinion professionnelle c’est une erreur stratégique par les arguments suivants:

– Il s’agit d’un modèle créé à partir de stratégies commerciales individuelles, qui pourrait éventuellement s’adapter à un modèle stratégique individuel pour un agent immobilier, mais en aucun cas pour une agence immobilière.

Même pour un agent immobilier qui utilise MOFF, il est contre-productif à partir du Modèle de Porter pour effectuer l’analyse externe, parce que celui-ci n’est pas flexible et ne prévoit pas les changements qui se produisent constamment sur le marché immobilier actuel.

En même temps et lié à ce qui précède, ce modèle ne prévoit pas la possibilité d’ouvrir de nouveaux marchés, et aujourd’hui l’agence immobilière doit mettre en œuvre une véritable stratégie internationale.

Si une analyse stratégique est systématiquement effectuée à partir de ce modèle pour déterminer la rentabilité du secteur immobilier, on doit prendre en compte que celui-ci a comme intention d’évaluer la projection de l’agence immobilière liée à sa compétition regionale et pas internationale.

Le marché immobilier actuel en Espagne détermine que ça c’est en soi une erreur, car la réalité détermine que l’immobilier va  trouver  le plus grand volume d’acheteurs potentiels à l’étranger.

Dans tous les cas et indépendamment des arguments précédemment exposés, MOFF est un modèle basé sur un schéma clairement défini et dans lequel les domaines d’analyse suivants sont établis à travers un tableau à double entrée (également connu comme matrice MOFF):

– Analyse interne de l’immobilier:
  • Points forts (points positifs).

  • Faiblesses (points négatifs).

– Analyse externe de l’immobilier:
  • Opportunités (éléments positifs).

  • Menaces (éléments négatifs).

Il est très important que l’agence immobilière lors de l’application de la méthode d’analyse prenne en compte les variables qui sont déterminées par le marché immobilier (marché national et international analysés de façon indépendante) et le segment dans lequel l’agence immobilière est en concurrence.

Ces variables sont également connues au niveau stratégique immobilier comme les facteurs de succès critiques, et l’agence immobilière devrait les évaluer étant donné leur importance.

Si l’agence immobilière modifie les variables ou les facteurs de succès critiques, le résultat de l’application de l’analyse sera différent.

L’analyse MOFF appliquée dans l’immobilier. 

Le modèle suivant devrait être considéré seulement comme un exemple, car chaque agence immobilière devrait évaluer ses propres besoins et les variables qui la conditionnent.

Toutefois, l’exemple suivant pourrait bien refléter, au moins à titre indicatif, l’applicabilité de ce modèle à l’agence ou à l’immobilier en général.

Analyse interne de l’immobilier.

– Points forts (points positifs).
  • Évaluation des capacités différentielles.

  • Compétences individuelles reflétées dans le collectif.

  • Niveau plus élevé de ressources disponibles.

  • De bons niveaux de proactivité, d’assertivité et de résilience.

  • Des compétences individuelles clairement délimitées.

  • Protocoles d’action définis.

  • Une équipe immobilière efficace et productive.

– Faiblesses (points négatifs).
  • Haut niveau de résistance et d’adaptation au changement.

  • Lacunes dans le leadership organisationnel.

  • Problèmes de motivation dans le modèle.

  • Faibles niveaux dans les compétences individuelles.

  • Stress et les difficultés pour le traiter.

  • Lacunes dans la formation et les compétences sociales.

  • Absence des politiques organisationnelles.

Analyse externe de l’immobilier.

– Opportunités (éléments positifs).
  • Mettre en œuvre des nouvelles technologies efficacement.

  • Affaiblissement de la concurrence.

  • Positionnement stratégique de l’immobilier.

  • Utilisation efficace des nouvelles formes de communication.

  • Stratégie immobilière internationale.

– Menaces (éléments négatifs).
  • Faire face à des situations de risque.

  • Changements de l’environnement dans le positionnement immobilier.

  • Fluctuations dans le marché immobilier.

  • Les changements de tendance chez les acheteurs potentiels.

  • Modifications juridiques possibles.

Basé sur le Modèle MOFF, le potentiel de l’agence immobilière et de son équipe immobilière c’est le résultat de la combinaison des points forts et des opportunités; une fois que ceux-ci ont été établis, on peut determiner les lignes d’action stratégiques les plus efficaces à suivre pour obtenir les meilleurs résultats.

En même temps, les limites de l’agence immobilière en tant qu’organisation seront déterminées par la combinaison des faiblesses et des menaces que le résultat de l’application du modèle reflètent.

Pour l’agence immobilière, il est très important de clarifier au niveau de l’entreprise les risques qui doivent être assumés, et ceux-ci seront déterminés par la combinaison qui résulte de leurs forces et de leurs menaces; tandis que les défis auxquels l’agence immobilière sera confrontée seront déterminés par le résultat de la combinaison de ses faiblesses et opportunités.

Ce que la société immobilière peut analyser avec le Modèle MOFF.

La gamme des possibilités offertes par l’application du modèle d’analyse MOFF pour l’agence immobilière est très variée, de sorte qu’il peut y avoir des dizaines d’utilisations et d’applications au niveau de l’immobilier.

Ce modèle stratégique est non seulement très utile à appliquer au niveau général par l’agence immobilière ce qui bien que fondamentalement utilisé peut être très positif bien sûr, mais permet également d’étendre son applicabilité à différents domaines et situations particulières.

Bien que l’applicabilité de ce modèle dépende des besoins particuliers de chaque agence immobilière, celui-ci peut être utilisée, par exemple, pour:

  • Explorer des solutions possibles à différents problèmes.

  • Détecter quelles sont les faiblesses de l’immobilier.

  • Augmenter le niveau de productivité individuelle et collective.

  • Prendre des décisions plus précises.

  • Modifier ou corriger les stratégies adoptées.

  • Découvrir de nouvelles opportunités d’affaires immobilières.

  • Augmenter les compétences individuelles et collectives.

  • Mieux gérer les ressources de l’agence immobilière.

  • Accélérer les processus de gestion internes et externes.

  • Atteindre plus efficacement les clients potentiels.

  • Générer des synergies internes et externes positives.

C’EST UN GRAND SOULAGEMENT DE CONNAÎTRE SES PROPRES LIMITES. ALBERT EINSTEIN.

  • Des exemples de l’analyse MOFF dans l’immobilier.

    Select your language: Dans l’article précédent, on a expliqué les caractéristiques d…
Comments are closed.

Check Also

Les offres d’emploi de l’immobilier.

Select your language: L’intégration du personnel à l’immobilier peut être géré…