Home Curiosités Immobilières Les maisons flottantes d’IJburg (Amsterdam).

Les maisons flottantes d’IJburg (Amsterdam).

Casas flotantes IJburg

Select your language: es ro

Les maisons flottantes d’Ijburg sont situées à 15 minutes du centre d’Amsterdam, en Hollande, et forment la plus grande urbanisation des logements sur l’eau dans le monde.

Les bâtiments sont couplés entre eux et reliés par des ponts qui permettent d’accéder à la zone résidentielle et d’interconnecter les maisons.

Le niveau de la mer continue d’augmenter, et de nombreux experts en architecture et design proposent les maisons flottantes en tant que solution viable à ce problème.

L’urbanisation des maisons flottantes dIJburg, composée de 150 maisons, était un projet conçu par le cabinet d’architecture et d’urbanisme Marlies Rohmer.

L’histoire des masions flottantes d’IJburg. 

Casas flotantes

IJburg est un quartier résidentiel situé dans la région d’Amsterdam-Oost, et les maisons flottantes ont été placées sur le lac IJ, qui abrite également une série d’îles artificielles.

En 1965, les architectes Hendrik, Broek et Berend ont conçu un projet de construction d’une ville sur le lac IJ pour abriter quelque 350.000 habitants. Cependant, les plans nationaux d’urbanisme ont déterminé une autre stratégie pour étendre les zones résidentielles de la ville.

À la suite de ce qui précède, d’autres zone ont commencé à s’étendre, tels que Purmerend et Hoorn, y compris l’émergence de la nouvelle ville d’Almere.

Dans les années ’80, il y a de nouveaux changements dans la politique urbaine de la ville, et augmente également la demande des zones résidentielles en raison d’une plus grande population.

Étant Amsterdam situé entre Schiphol et les réserves naturelles de Bovenkerkerpolder et Landelijk Noord, la seule alternative était de construire dans la région de Nieuw-Oost.

Comme de nombreux projets urbains dans différentes villes du monde, le nouveau quartier résidentiel a eu de nombreux détracteurs, et il y a même eu un référendum le 19 mars 1997 pour décider si le nouveau quartier serait éventuellement construit.

Les maisons flottantes d’IJburg et les îles artificielles. 

Le projet de la zone résidentielle d’IJburg est basé sur la création de 10 îles artificielles, et dans la Phase 1 du projet 6 ont été construits; la construction de 4 autres îles artificielles restant pour compléter la phase 2.

Casas flotantes

L’avenue IJburglaan relie les îles, et le quartier résidentiel dispose d’un service de transport en commun avec des tramways menant directement à la Gare Centrale d’Amsterdam.

Casas flotantes IJburg

Le quartier résidentiel construit sur les îles artificielles, et où se trouvent les célèbres maisons flottantes d’IJburg, a des écoles, des magasins, des zones de loisirs, des restaurants, une plage et même un cimetière.

La structure des maisons flottantes d’IJburg. 

Casas flotantes IJburg

Les maisons flottantes sont construites dans une usine spécialisée, puis celles-ci sont remorquées sur les canaux jusqu’à ce qu’ils atteignent le lac, pour finalement être couplées aux autres maisons.

Casas flotantes IJburg

Dans la pratique, les maisons flottantes ont toutes les commodités, et leurs fondations spécialement conçues, permettent aux maisons de monter et descendre selon le niveau de la mer.

Casas flotantes

Source: Marlies Rohmer Architects / ijburg.nl 

Comments are closed.

Check Also

Maisons en carton recyclé.

Select your language: Le carton recyclé est l’un de ces matériaux dans lequel on ne …